Les ateliers du passeur

Les ateliers du passeur produisent et réalisent des films documentaires. leur activité se décline autour de 4 axes principaux :

La série d’un regard à l’autre aborde en France et à l’étranger des sujets liés à la transformation de nos sociétés : l’émergence de nouvelles formes d’organisation sociale et économique, la mutation des métiers, les questions liées à l’éducation, l’exclusion économique des jeunes, la vie des quartiers, les violences urbaines, les nouveaux métiers des la ville, etc…

Ces films portent à la fois un regard critique sur des situations de crise et sur leur dénouement. De la tension liée à toutes mutations naissent des paroles riches, porteuses de sens et d’échanges nouveaux. Elles constituent le cœur de ces documentaires.

Ce ne sont pas toujours les lieux ou les actions les plus médiatisés qui représentent le mieux les champs de l’expérimentation et de l’innovation. Il existe d’autres réalités, plus proches de la vie quotidienne, plus modestes et cachées, qui se révèlent riches en enseignements. Ce sont plutôt ces terrains là que nous rencontrons.

A partir de l’expérience singulière et de la parole des acteurs, ces films tentent de mettre à jour les lignes directrices, les idées et les principes fondateurs de certains espaces d’expérimentation sociale, économique et culturelle.

La création et l’animation d’espaces de débat

Autour de chaque film nous rassemblons, sous la forme d’ateliers de réflexion, des partenaires institutionnels, des chercheurs, des praticiens, des acteurs de terrain qui mettent en commun leurs questions et leurs expériences. Cette démarche permet d’amorcer un processus de rencontres, de débats, qui dépassent le cadre institutionnel classique et supportent la fabrication du film.

Ces films sont pensés et construits pour permettre la parole, la réflexion et l’échange des idées et des pratiques. Les projections publiques organisées une fois les films réalisés, prolongent cette activité d’atelier de réflexion. Ces échanges complètent la compréhension des sujets abordés et peuvent contribuer à l’adaptation des dispositifs en place ou susciter le besoin d’en initier de nouvelles formes.

Un atelier d’écriture audiovisuelle visant à rendre l’écriture audiovisuelle accessible à des acteurs sociaux ou culturels qui souhaitent rendre compte des expérimentations auxquelles ils participent, que leur but soit :

  • de mettre en mémoire l’expérience dans ses multiples aspects, d’utiliser la caméra comme outil de travail faisant partie de l’expérimentation,
  • de restituer certains aspects de l’expérience à des partenaires du projet ou à des groupes de recherche… ,
  • ou de communiquer sur cette expérience auprès du grand public…
  • des documentaires de créations, ces films documentaires, d’inspiration plus personnelle, au delà des publics concernés par les sujets abordés, peuvent être présentés au grand public.

Lien vers l association